Administratif

Comment obtenir un visa pour Dubaï ?

Dubaï fait partie des destinations incontournables du continent asiatique. C’est aussi l’une des destinations les plus populaires du monde. Mais pour y accéder, il faudra se munir d’un visa pour un séjour plus tranquille. Cet article vous accompagne dans les procédures de l’obtention de votre visa pour Dubaï. Alors continuer à lire !

Obtenir l’E-visa Dubaï

Le visa électronique est de plus en plus répandu dans les procédures de voyage de nos jours. Il est très pratique pour la libre circulation des biens, des personnes ainsi que des contacts collectifs. En effet, l’E-visa Dubaï offre un mode d’accessibilité entièrement digital et virtuel. De ce fait, vous allez faire la demande de votre visa électronique Dubaï à travers l’internet.

A voir aussi : Astuces efficaces pour réduire les files d'attente lors des contrôles de sécurité à l'aéroport

Toutes les procédures se dérouleront sur le net. Pour cette raison, il faudra numériser vos pièces d’identité que vous allez soumettre sur la plateforme de demande de visa. Veillez aussi à mobiliser vos moyens de paiement avant de lancer les processus. Les paiements pour les formalités se feront également en ligne . Mais retenez aussi que le visa électronique Dubaï offre de grands avantages. Le traitement est assez rapide, les procédures sont sans tracas et il offre aussi un gain de temps.

Opter pour le visa Dubaï Express

Si vous voulez effectuer un voyage assez rapide vers Dubaï, alors voici ce qu’il vous faut. Optez simplement pour le visa Dubaï Express et le tour est joué. Mais de quoi s’agit-il en réalité ? Cela pourrait vous paraître anodin, mais sachez avant tout que c’est un visa pouvant vous permettre de visiter Dubaï. Notez aussi que cela ne vous offre pas un séjour à long terme. Donc il ne faut opter pour ce visa que lorsque vous voulez faire un voyage à courte durée.

A lire également : Guide pratique pour gérer la perte ou le vol de documents d'identité à l'étranger

De plus, le visa Dubaï Express vous permettra d’accéder aux sites touristiques et aux grands salons d’ordre international. Son champ d’intervention est aussi large. Le seul défaut est que la durée de séjour qu’il offre est très courte. C’est la forme la plus conseillée pour les grands hommes politiques qui doivent voyager vers Dubaï pour les fora d’affaires. Ils pourront donc prendre part aux grandes réunions d’affaires qui se tiendront à Dubaï.

Retenez aussi que l’État de Dubaï a signé des accords de voyage avec certains pays. Ces derniers pourront donc prendre part à des offres de séjours plus particuliers. Il s’agit par exemple du visa Dubaï pour algérien, marocain, séjour Française, etc.

Demander un visa de travail pour Dubaï

Si vous souhaitez travailler à Dubaï, alors vous devez savoir comment demander un visa de travail. Ce type de visa est destiné aux personnes qui souhaitent travailler dans les Émirats arabes unis (EAU), dont Dubaï fait partie.

Tout d’abord, il faut savoir que pour obtenir un visa de travail pour Dubaï, vous devez avoir une offre d’emploi ferme émanant d’un employeur local. Vous ne pouvez pas obtenir ce type de visa sans cela.

Une fois que vous avez obtenu une offre d’emploi ferme, votre employeur peut faire la demande du permis de travail auprès du Ministère des ressources humaines et des Émiratisations (MOHRE) à Dubaï. Le MOHRE examinera alors les qualifications et l’expérience professionnelle du demandeur ainsi que sa conformité avec les lois en vigueur aux EAU.

Une fois le permis accordé par le MOHRE, l’employeur doit fournir une copie du document au salarié qui devra utiliser cette copie pour effectuer sa demande de visa à l’Autorité Générale des Résidences et des Affaires Étrangères (GDRFA) située à Dubaï ou dans tout autre bureau régional.

La procédure pourrait prendre jusqu’à trois semaines avant qu’un permis soit délivré par le ministère. Toutefois, certains cas peuvent être traités plus rapidement grâce au programme « fast-track ». Les coûts associés à la demande sont généralement pris en charge par l’employeur.

Il existe différents types de visas disponibles pour travailler à Dubaï tels que le Visa résidentiel, le Visa de travail spécialisé, le Visa professionnel, et le Visa pour les investisseurs.

Vous devez noter que certains pays ont signé des accords avec Dubaï pour faciliter la demande d’un visa de travail. Cela peut inclure différents pays africains, asiatiques et européens.

Vous devez souligner que Dubaï possède une politique stricte en matière d’immigration. Il est donc crucial de bien se renseigner avant toute demande afin d’éviter tout risque ou complication inutile.

Obtenir un visa de résidence pour Dubaï

Si vous songez à vivre de manière permanente ou semi-permanente à Dubaï, alors vous devez comprendre comment obtenir un visa de résidence. Il existe plusieurs types de visas pour les expatriés souhaitant s’installer à Dubaï. La meilleure option dépendra des raisons qui motivent votre demande et du temps que vous prévoyez y passer.

Le visa « Résidentiel » est le plus populaire pour ceux qui cherchent une solution longue durée. Pour l’obtenir, il faut être titulaire d’une propriété immobilière dans la ville-état ou investir au minimum 1 million AED (272 294 USD) en capital social d’une entreprise émiratie.

Une fois les fonds transférés aux Émirats arabes unis, il faudra effectuer une demande auprès de l’autorité compétente. Si la demande est acceptée, cela permettra au demandeur ainsi qu’à sa famille proche (conjoint et enfants) d’obtenir un permis de séjour valide pendant trois ans renouvelable.

Pour ceux qui ne possèdent pas une telle somme d’argent mais qui désirent toutefois rester sur le territoire dubaïote pour une période prolongée, ils peuvent opter pour le Visa spécial investisseur ou encore le Visa professionnel.

En règle générale, ces deux programmes visent à attirer des entrepreneurs indépendants et des travailleurs qualifiés ayant obtenu leur diplôme dans leur pays respectif avec quelques années d’expérience professionnelle remarquable.

Le visa professionnel exige de l’expérience dans le domaine de travail pour lequel vous postulez. Le salaire minimum annuel exigé est d’environ 120 000 AED (32 595 USD).

Parallèlement, les personnes qui cherchent à établir une entreprise sur place ou encore acheter une propriété immobilière peuvent opter pour le Visa spécial investisseur. Ce dernier n’a pas d’exigence de salaire minimum mais nécessite un investissement initial important dans la ville-état.

Il faut noter que chaque demande doit être étudiée au cas par cas et qu’il existe des critères précis à remplir pour chacun des visas mentionnés ci-dessus. Il peut donc être judicieux de faire appel aux services d’un avocat spécialisé en droit des affaires ou expérimenté dans l’immigration afin de déterminer quelle option conviendra le mieux à votre situation personnelle.

Article similaire